Vos commentaires

Changer, un apprentissage

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 Avis, moy.: 3,67 sur 5)
Loading ... Loading ...

Changer, changer de vie est extrêmement compliqué, c’est peut-être la chose la plus compliquée. Pour résoudre cette question, il faut d’abord comprendre les freins et mettre en place une solution. Partage d’expérience :

J’ai lu récemment un très beau livre « Le Très-Bas » de Christian Bobin et j’ai trouvé qu’il posait de manière simple et éclairante la question du changement : « Trois mots donnent la fièvre. Trois mots vous clouent au lit : changer de vie. Cela c’est le but. Il est clair, simple. Le chemin qui mène au but, on ne le voit pas. La maladie c’est l’absence de chemin, l’incertitude des voies. On n’est pas devant une question, on est à l’intérieur. On est soi même la question. Une vie neuve c’est ce que l’on voudrait mais la volonté, faisant partie de l’ancienne, n’a aucune force. On est comme c’est enfants qui tendent une bille dans leur main gauche et ne lâche pas prise qu’en s’étant assurés d’une monnaie d’échange dans leur main droite : on voudrait bien d’une nouvelle vie mais sans perdre l’ancienne. Ne pas connaître l’instant du passage, l’heure de la main vide. »

J’ai buté des jours sur les questions soulevées, j’ai buté d’autant plus que ces questions sont encore plus compliquées lorsque l’on est perfectionniste. Puis c’est en faisant un parallèle avec la physique que j’ai commencé à entrevoir le chemin. Les systèmes soumis à une tension entre deux forces ont deux types de comportement. Soit ils restent d’un côté ou de l’autre, dans un extrême ou dans l’autre, soit ils ont un mouvement de balancier à la recherche de l’équilibre, équilibre que l’on peut atteindre que si le mouvement est amorti, équilibre toujours instable. Parfois, un événement extérieur fait basculer des extrêmes au mouvement de balancier.

La vie c’est pareille, changer c’est trouver un nouvel équilibre. Trouver l’équilibre est un long chemin qui exige une conscience aiguë. L’équilibre ne peut être trouvé immédiatement, il faut accepter le mouvement de balancier, il ne faut pas vouloir franchir de marches trop hautes qui nous écrasent, nous immobilisent. Il faut commencer par des petits pas. Il ne faut pas vouloir changer de vie de manière radicale, il faut avancer par touches successives. C’est une épreuve et c’est un réel chemin d’apprentissage. Qu’est ce que l’on veut, on ne sait pas. Ce que l’on peut essayer de faire c’est l’inventaire de ce que l’on aime, et ce que l’on n’aime pas, de ce dont on a envie, et ce que l’on ne veut plus, pas. Et même cela est compliqué car comment faire la différence entre ce que l’on aime vraiment et ce qui n’est qu’un plaisir compensatoire que l’on s’accorde pour survivre.

A partir de ces éléments on peut chercher un chemin au plus près de soi. Ce qui importe c’est les étapes et non la destination finale qui est inconnue.

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>