Front Républicain contre Front National

L’extrême droite est un poison qui petit à petit fait ses ravages dans toute l’Europe, Hongrie, Autriche, Grèce, France, Italie… Face à cette évolution, il est important de se mobiliser contre les valeurs mises en avant par ces mouvements, de sortir des discours ambigus de certains partis de droite, d’être clairs et de dire non à l’extrême droite.

Avec les élections législatives qui viennent, nous en avons l’occasion et ainsi de faire tomber les masques. En effet, il suffirait de mettre en place un principe de désistement systématique au deuxième tour en faveur du candidat le mieux placé dans toutes les circonscriptions où un candidat bleu Marine pourrait être élu. Au préalable et pour bénéficier du désistement, chaque candidat devrait déclarer publiquement :

  • Qu’en cas de duel contre un candidat bleu Marine il appellerait à voter contre ce dernier,
  • Qu’il se désisterait en cas de triangulaire pouvant permettre à un candidat bleu Marine d’être élu,
  • Que, s’il ne peut être élu prendrait les mesures nécessaires pour favoriser les candidats ayant adhéré au Front Républicain.

Par ailleurs, les partis souhaitant adhérer au Front Républicain contre l’extrême droite devrait s’engager à ne soutenir aucun candidat qui refuserait le Front Républicain et à exclure tout candidat qui au second tour n’appliquerait pas les principes du Front Républicain.

Contre l’extrême droite, ce n’est pas bonnet blanc et blanc bonnet. Il y a ceux qui disent non et les autres. Cette initiative permettrait de construire une digue contre l’extrême droite et aux électeurs de savoir pour qui ils votent, parti et candidat.

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>