Vos commentaires

Papiers !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 Avis, moy.: 3,67 sur 5)
Loading ... Loading ...

J’ai fait récemment l’expérience du renouvellement de mon passeport. Trois heures dans une antenne de police avec des tensions inévitables entre le personnel et les demandeurs. C’était dans un quartier favorisé de Paris. Alors imaginez ce que cela doit être pour le renouvellement d’une carte de séjour dans le 93 où il faut dormir sur place pour attendre l’ouverture ! L’identité nationale commence par bien traiter les êtres humains.

Renouveler son passeport est une corvée. Pas moyen d’y échapper, même en payant. Après avoir repoussé le moment je me décide et me prépare à perdre du temps et prend mon ordinateur portable. J’arrive à l’antenne de police peu de queue, super ! Après une heure de queue je récupère le dossier à remplir et une charmante personne vérifie que j’ai toute les pièces. Je suis reçu, mais je ne suis pas au bout de mes problèmes ! Commence alors une seconde queue, deux heures à attendre. Ayant anticipé cette attentes je reste calme et me concentre sur mon travail. Ce n’est pas le cas de tous, certains sont là pour la nième fois et devront encore revenir pour compléter leur dossier. Et oui quand on a des parents nés à l’étranger c’est plus compliqué ! d’autres, après plus d’une heure de queue, apprennent que le guichet des cartes grises ferme et qu’il devront revenir. Petits énervements bien compréhensible, je pense que moi aussi je serais sorti de mes gons. Le personnel se fait agresser alors qu’il n’y ait pour rien, mais les responsables ne sont pas là. Le personnel est sans doute la première victime de cet état de fait. Il aimerait résoudre les problèmes des personnes qui viennent mais n’en a pas les moyens. Il est pris entre son management qui lui demande toujours plus sans lui donner les outils permettant d’améliorer sa productivité et ses clients insatisfaits. L’organisation du travail n’a rien à envier à l’Union Soviétique : extrait d’acte de naissance demandé à une administration puis archivé par une seconde ; six timbres fiscaux à acheter avant et à coller sur un dossier ; photocopie des pièces puis numérisation et archivage papier ; formulaire à saisir manuellement avec ressaisie par le personnel et archivage du papier ; photo sur papier à coller dans le dossier… Avec tous cela on comprend qu’il faille du  temps ! J’avais le droit à un passeport gratuit pour 5 ans, mais j’ai refusé préférant perdre ces 5 ans et payer le prix fort pour éviter une nouvelle épreuve. J’ai de la chance car tout est OK dès le premier passage, je n’ai plus qu’à récupérer mon nouveau passeport, mais pas de queue. Heureusement que j’ai un Bac+9 !

Le lendemain, comme tous les mercredis, je lis le canard enchaîné. Je découvre alors le calvaire que vivent les personnes qui doivent faire renouveler leur carte de séjour à la préfecture de Seine-Saint-Denis. Afin de pouvoir passer, il faut arriver bien avant l’ouverture et certains arrivent la veille au soir. Il n’est pas rare d’être renvoyé de guichet en guichet avec à chaque fois une nouvelle journée d’épreuve. La majorité des personnes doivent venir à plusieurs reprises, aucune souplesse ne permet de traiter les dossiers en un temps. La tension monte entre les policiers et la foule et, comme toujours, c’est ceux qui détiennent le pouvoir qui gagnent. A lire l’article je découvre que mes trois heures, n’étaient rien par rapport à ce que l’on faisait vivre à ces gens là et je comprends la rancœur que de tels traitements peuvent faire naître chez eux. Si nous ne voulons plus que la Marseillaise soit sifflée il faudrait que nous commencions par traiter les gens avec respect et humanisme. Il faudrait que l’on donne les moyens aux employés pour bien et vite faire leur travail au lieu de stigmatiser les fonctionnaires qui ne sont pour rien dans l’inefficacité de l’administration et, en attendant ces investissements, il ne faudrait pas en réduire le nombre. C’est comme cela, et non par la répression, que nous améliorons la situation dans les banlieues.

J’ai la chance d’être un privilégier, mais je suis solidaire avec ces étrangers que l’on humilie. Le renouvellement de mon passeport m’a peut-être sensibilisé. Nous devrions peut-être affecter le personnel de l’antenne de police du 16ème à la préfecture de Bobigny. Cela améliorerait les conditions des personnes du 93 et permettrait à ceux du 16ème de prendre conscience de ce que l’on fait subir aux autres.

2 comments to Papiers !

  • Marcel Bariou

    J’ai fait aussi bien, 3 heures pour obtenir une procuration de vote. Il y a des pistes à creuser pour l’emploi .

    Marcel Bariou

  • Fred Le Zèbre

    @ En effet, c’est des choix de société que nous devons faire.

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>