Mobilisation contre la politique de sécurité

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (soyez le premier à donner votre avis)
Loading ... Loading ...

La République a 140 ans et ses valeurs sont aujourd’hui remises en cause par son président. Le discours de Grenoble de fin juillet est un pas supplémentaire qui rappelle les heures noires des années 30. C’est sans doute le pas de trop et l’ONU, l’Europe, l’église, la presse internationale, la gauche et une partie de la droite disent non. Afin de mettre fin à ces dérives populistes 49 organisations appellent à des manifestations dans toutes la France le 4 septembre.

1er mai 2010_2010 05 01_0070_DxO_raw

Par notre participation nous avons le pouvoir de dire halte, c’est notre responsabilité de citoyen.

Pour une fois, Nicolas Sarkozy a fait l’unanimité contre lui. Seules les droites nationales, comme l’extrême droite italienne, trouvent les mesures évoquées bonnes. Evénement extrêmement rare, l’ensemble de l’église catholique, depuis le Pape, critique les propos de Nicolas Sarkozy et de ses aboyeurs et franchi ainsi son principe de non intervention dans les affaires des états. De même l’ONU par la voix du Comité pour l’Elimination de la Discrimination Raciale a demandé à la France d’« éviter les renvois collectifs de Roms (…) On ne peut pas décider de l’expulsion des gens sur une base collective et en ciblant un groupe. » et s’inquiète des « discours politiques de nature discriminatoire en France ». Plus généralement la communauté internationale participe à cette condamnation de la France. Par exemple le New York Times titre son éditorial du 5 août « Xénophobie : exclure les non-Français » et tient des mots très durs sur la politique de Nicolas Sarkozy qui « attise dangereusement les sentiments anti-immigrés. »

En France, même la droite, menée par trois anciens de ses premiers ministres, critique notre président et 49 organisations associatives, syndicales et politiques appellent à participer à un « rassemblement citoyen » le samedi 4 septembre pour protester contre la politique de sécurité du gouvernement : « Nous appelons l’ensemble des citoyens de ce pays à manifester publiquement leur opposition aux stratégies de stigmatisation et de discrimination et aux logiques de ‘guerre’ qui menacent le vivre ensemble ».

Le 4 septembre est le 140ème anniversaire de la IIIème République et de la fin du règne de Napoléon III. Ce jour nous rappelle que la République est de notre responsabilité collective, citoyenne et individuelle. Il nous rappelle que nous ne pouvons pas laisser aux seuls politiciens le pouvoir. Nous devons être vigilant et rappeler à l’ordre quand il y a des dérives.

Notre mobilisation est importante, plus nous serons nombreux plus notre voix sera forte. Ne pensons pas qu’il y aura beaucoup de monde et que ce n’est pas la peine de se déplacer car si chacun pense cela les cortèges seront clairsemés. En 2002 j’étais à la manifestation anti Le Pen, c’était un grand moment citoyen ! Pourquoi pas recommencer le 4 septembre.

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>