3ème voie, préparer 2012

Aujourd’hui une majorité de français est convaincu que nous devons changer, changer de modèle économique, changer de mode de consommation, changer la vie ensemble. Les périodes de changement sont aussi des périodes de peur. Dans ce contexte la campagne qui débute nous aurons trois  types de candidats : ceux qui joueront sur les peurs, ceux qui nous expliquerons qu’il faut continuer sans rien changer et ceux qui essayeront de proposer aux français un nouveau modèle. La troisième voie est celle à laquelle une majorité aspire, c’est celle que la gauche et les écologiques essayent d’emprunter. La coalition active ou passive des deux autres voies rend le chemin difficile et pour réussir il faudra convaincre qu’une autre voie est possible. Alternatives Economique vient de publier « Et si on changeait tout » un hors série qui montre que c’est possible.

La première  voie, celle de la facilité, du populisme, est celle qui est la plus présente. Elle est caricaturée par Marine Le Pen. Elle est suivie par une partie de l’extrême gauche qui prône une révolution utopiste. Elle est suivie par la droite Sarkozyste qui oscille entre populisme d’extrême droite et démagogie. Cette troisième voie est un vrai danger pour la démocratie et 55% des personnes de droite souhaitent que Marine Le Pen joue un rôle plus important dans l’avenir.

La deuxième voie est celle défendue par l’élite libérale qui est toujours dans le déni des causes de la crise financière que nous venons de vivre et continue de croire en l’efficience des marchés. Cette élite est très présente dans les médias qu’elle contrôle. Après la crise, leur seul moyen de survivre est de discréditer toute voie alternative. Pour avoir une chance de gagner il lui faudra faire une alliance avec les populistes. Alliance objective avec la droite populiste. Alliance d’intérêt avec l’extrême gauche qui permet à l’élite libérale de discréditer l’ensemble de la gauche et à l’extrême gauche de justifier sa révolution.

L’enjeu pour la troisième est double : convaincre qu’une autre politique est possible et de rassembler dès le premier tour afin d’éviter un second 2002. Pour ce faire il faut se mobiliser dès aujourd’hui, faire savoir qu’il y a des économistes, des scientifiques renommés qui proposent des solutions crédibles, qu’il existe des expériences qui démontrent qu’une troisième voie est possible, défendre les valeurs humanistes et républicaines, convaincre de la nécessité du vote utile. Faute de convaincre, comme en 2007, une partie de la droite républicaine et humaniste revotera par dépit pour Nicolas Sarkozy et la droite populiste sera réélue. De ma lointaine Inde, j’essaye d’apporter ma pierre : Réveillons nous.

Je mets dans ma blogoroll des liens vers des sites qui essaye de montrer qu’une voie alternative est possible.

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>