Sarkozy : Annonces et In-Actions

31 janvier 2010 par Fred le Zèbre Laisser une réponse »
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moy. : 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Nicolas Sarkozy et le gouvernement multiplient les annonces. Après le coup médiatique passé, rien ou presque rien ne change. Nous sommes dans une politique de l’émotion pas du résultat. Tout le contraire de ce que notre président prône. Avec Nicolas Sarkozy, les annonces engagent même ceux qui n’y croient pas. Exemples.

Nous ne reviendrons pas sur Gandrange et Arcelor-Mittal exemple parfait de la méthode de gouvernement de Nicolas Sarkozy : des annonces sans effets, l’exploitation des émotions sans actions après. Je m’intéresserais à des événements plus récents.

La Clio IV. Le président tape du poing sur la table et convoque le président de Renault. Résultats, Carlos Ghosn annonce que certes toute la production ne sera pas faite en Turquie (ce qui a toujours était le cas, M. Ghosn avait déclaré début novembre à Flins que l’assemblage des Clio y serait maintenu « jusqu’au moment où la voiture électrique et les batteries prendront complètement le relais ».) mais qu’il est trop tôt pour parler de volume. Il a assuré qu’il n’allait pas fermer Flins, ce qui n’était pas prévu. En conclusion, aucune modification de la stratégie de Renault qui n’investit plus en France depuis de nombreuses années. Cela n’a pas empêchait le gouvernement de crier victoire « c’est une date historique » selon Christian Estrosi. Qu’est-ce que cela aurait été autrement ?

Haïti. Au lendemain du tremblement de terre à Haïti, Nicolas Sarkozy avait fait de grandes déclarations, il devait déployer de nombreux moyens, aller à Haïti et organiser un sommet international. Une fois de plus ces grandes déclarations n’ont guère été suivi d’effets. Obama a une fois de plus ignoré notre président prenant contact avec le Canada et le Brésil la France étant considérée comme les « autres intéressés ». L’aide française est arrivée après celles des Américains, ce dont les Haïtien ont payé par des amputations non nécessaires. Le 13 janvier, M. Besson annonçait un gel des expulsions d’haïtiens, le 22 janvier, la préfecture du Val-de-Marne à émis, un arrêté de reconduite à la frontière à l’encontre de deux Haïtiens. Enfin, l’Europe et sa nouvelle ministre des affaires étrangères sont absents.

L’émission sur TF1 fut un vrai show d’émotions et de compassion : « Ce n’est pas un petit problème, Marguerite, c’est un vrai scandale. » ou « ce que vous avez vécu, monsieur Berthelot, ne sera plus possible » mais pas de modification de la politique du gouvernement qui est en partie responsable de la situation actuelle, mais la loi Droit Opposable au Logement reste un vœu pieux. Sans oublier tous les mensonges.

Publicité

Laisser un commentaire