Identité ou Nationale

23 janvier 2010 par Fred le Zèbre Laisser une réponse »
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moy. : 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dans Identité Nationale lequel des deux termes nécessite un débat. Deux études montrent que ce n’est pas la nation qui pose problème : 83% de la population se sent avant tout proche de la France, 6% de l’Europe et 11% citoyen du monde. En revanche, les mêmes études montrent un décalage de plus en plus grand entre ce qui fait l’identité et le mode de fonctionnement de nos sociétés.

D’où vous sentez-vous ? Un article paru dans Alternatives économiques présente les résultats de deux études montrent que, français et français issus de l’immigration se sentent français dans une très grande majorité. En effet, selon une enquête réalisée auprès de 10 000 personnes vivant en France par l’INSEE en 2003 et qui vient d’être juste publiée 84% des personnes interrogées se sentent avant tout d’une région de France ou françaises et 10% européennes :

A287061B

Si on regarde les seuls immigrés de la deuxième génération ayant deux parents immigrés, ils se sentent à 72% français et 15% européen. Même les immigrés de nationalité française se sentent à plus des 2/3 français et à 13% européens. Ces résultats sont de plus biaisés dans la mesure où les réponses mélange la notion de territoire et de nationalité. Les résultats globaux ont été confirmés par une étude récente (novembre 2009) réalisée par la Sofres qui montre que 83% de la population se sent proche de la France. Cette étude montre aussi que, parmi les fondements de l’identité française, ce qui arrive en premier est les droits de l’homme qui sont très important pour 71% de la population, la langue française 68%, le système de protection sociale 62%. Arrive ensuite la culture et le patrimoine avec 48% de très important et 44% de plutôt important, puis la laïcité avec 44% et 36% puis la capacité d’intégration avec 33% et 48% soit 81%. La question des religions arrivent très loin derrière avec seulement 12% et 29% soit seulement 41%.

C’est résultats montrent l’écart qu’il y a entre la pratique et ce qui fait l’identité. Nous avons un gouvernement qui met à mal les droits de l’homme en limitant les libertés fondamentales (liberté d’expression, multiplication des gardes à vue, délit de solidarité…) et en utilisant comme insulte « droit de l’hommiste », qui casse notre système de protection sociale en en réduisant tous les jours le champ, en ne la finançant pas et en la privatisant tous les jours un peu plus, qui confond intégration, immigration et religion.

Nous devons remettre le débat sur les valeurs en avant, c’est sur ce thème que les élections de 2012 se joueront.

Publicité
  1. Koshon dit :

    Tout est dit ici :

    http://www.youtube.com/watch?v=Bf9WLjrEX1A

    d\'accord / pas d\'accord : +1 0 -1 0

Laisser un commentaire